L'Écart: Les Fleurs animales

21 avril au 28 mai 2017

L'Écart lieu d'art actuel
167, avenue Murdoch
Rouyn-Noranda, Québec

Description

Vernissage vendredi 21 avril 19 h

Un mot de Cynthia Girard-Renard, commissaire et artiste

Le point de départ de l’exposition Les Fleurs animales consiste en une ramification entre l’animal, le végétal et le féminin. On pourrait voir la fleur comme une métaphore de l’artiste en tant qu’agent de pollinisation qui s’adapte à l’environnement pour créer de nouvelles possibilités, tant génétiques que culturelles.

À partir du corpus d’œuvres de peintures animalières intitulé Nos maitres les fous, j’ai pensé inviter des artistes à m’accompagner dans ce projet pour parler d’espaces transitoires, mais aussi de résistance contre la réification de l’expérience des femmes, de la nature végétale, minérale et animale : le corps du monde.

Sous l’influence d’Emily Dickinson, la nature devient actrice, les chenilles deviennent amoureuses, les fleurs polysexuelles et le politique flirte avec le floral tel un dandy boutonneux. J’ai choisi ces artistes parce qu’à leur façon, elles réinscrivent le féminin et le végétal dans une pratique intime et poétique. Cette exposition est un jardin vivant de pratiques narrant la complexité du vivre ensemble.

Exposition collective: 

 

Photo : Guy L’Heureux – avec Cynthia Girard.

Cynthia Girard-Renard
Les Fleurs animales, 2017
Huile sur toile
95 x 70 cm